NOTRE ÉQUIPE

Thais Coutinho

M.D.
Chef, Division de prévention et de réadaptation
Directrice, Centre canadien de santé cardiaque pour les femmes
Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa
Professeure adjointe de médecine, Université d’Ottawa

Sommaire

La Dre Coutinho s’est jointe à l’équipe de l’Institut de cardiologie en 2013 comme clinicienne-chercheuse. En 2017, elle est nommée chef de la Division de prévention et de réadaptation, ainsi que directrice du Centre canadien de santé cardiaque pour les femmes. Elle est aussi professeure adjointe de médecine à l’Université d’Ottawa.

Contexte

Diplômée de l’Université fédérale de Rio de Janeiro, au Brésil, en 2004, la Dre Coutinho a terminé sa résidence et une spécialisation en médecine interne, en cardiologie, en médecine vasculaire, en échocardiographie avancée et en recherche à la Clinique Mayo, à Rochester (Minn.) en 2013.

La Dre Coutinho a donné de nombreuses présentations à l’occasion de réunions scientifiques nationales et internationales et a publié plusieurs articles révisés par les pairs dans le domaine des maladies cardiovasculaires. De nombreux organismes lui ont décerné des prix, dont l’American Heart Association (Women in Cardiology Trainee Award, 2010; Young Investigator Award, 2011), l’American College of Cardiology (Young Investigator Award, 2e  place, 2012), la Clinique Mayo (Summerskill Research Award, 2013; Outstanding Achievement Award de la Division des maladies cardiovasculaires, 2013) et la Société canadienne de cardiologie (Prix à un jeune chercheur, 2015).

Le programme de recherche de la Dre Coutinho porte sur la santé artérielle, et plus particulièrement sur le durcissement des artères et sur le rôle que joue ce phénomène dans la pathogenèse des maladies du cœur. La chercheuse s’intéresse aux différences hommes/femmes en matière de vieillissement des artères qui pourraient expliquer pourquoi la cardiopathie se manifeste différemment chez les deux sexes. La Dre Coutinho bénéficie de subventions de divers programmes, dont l’Initiative des futurs chefs de file de la recherche de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada.